Energie durable pour l afrique du nord

img

Les énergies durables afrique du nord – TUNISIE afin de promouvoir les énergies renouvelables 2018-2023.

Un projet visant à promouvoir les énergies renouvelables 2018-2023.

Lier l’atténuation des changements climatiques et la sécurité énergétique.

Introduction

  • Au cours des vingt dernières années, le problème des changements climatiques a attiré l’attention de la communauté internationale.
  • La communauté internationale a décidé de prendre des mesures en vue de lutter contre les changements climatiques.
  • C’est ainsi que fut adopté la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques en 1992.
  • Le Protocole de Kyoto impose à tous les Etats parties des obligations communes mais différencier.
  • Il impose aux pays développés des obligations contraignantes de réduction ou de limitation des émissions de gaz à effet de serre. Et, il encourage et facilite la participation des pays en développements dans la lutte contre les changements climatiques au moyen des mécanismes financiers (fournitures des ressources financières et transfert de technologies) et des mécanismes de flexibilités basés sur le marché notamment le mécanisme de développement propre (MDP).
  • Le MDP vise comme objectif d’aider les pays industrialisés à réduire le coût de mise en œuvre de leurs engagements de réductions en finançant ou en réalisant des projets de réductions des émissions dans les pays en développement, et pour les pays en développement, d’accueillir des projets qui contribuent à leur développement durable.

 

Règlementation des activités de projets MDP

  • Définition de la procédure nationale d’approbation des projets MDP.
  • Définition des critères de développement durable devant servir de base d’évaluation des projets MDP.
  • Actualisation des critères nationaux de développement durable et des modalités de leur mise en œuvre.
  • Création et tenue d’un registre de projets MDP.
  • Elaboration d’un rapport annuel sur les activités MDP.

 

Nos objectifs

  • L’objectif est d’améliorer l’environnement qui permet les investissements privés dans le domaine des énergies renouvelables.
  • Ainsi que le renforcement des capacités des divers acteurs impliqués dans le développement, le financement et la mise en œuvre de projets d’énergies.

Trois composantes

  • la première vise à améliorer l’environnement politique, légal, réglementaire et institutionnel pour promouvoir les investissements dans les énergies renouvelables.
  • la seconde est focalisée sur le renforcement des capacités, la gestion des connaissances, la communication et le plaidoyer en faveur des énergies renouvelables
  • la troisième permettra de renforcer les processus de suivi et d’évaluation du sous-secteur, ainsi que l’approche programmatique.

 

Le cas en Tunisie

  • En Tunisie, le développement des énergies renouvelables est d’une importance critique : le taux d’accès à l’électricité est d’environ 99.2 % provenant des énergies Fossiles, alors que le potentiel de production d’électricité d’origine solaire, hydraulique et éolienne est énorme.
  • Pour améliorer son mix énergétique, la Tunisie doit améliorer ses cadres politiques, légal et réglementaire.
  • Les ressources annuelles nécessaires à l’adaptation au changement climatique et à la mise en œuvre de solutions à faibles émissions de carbone en Tunisie.

Le but

  • Le Fonds des énergies renouvelables est conçu pour répondre aux besoins d’investissements et faire effet de levier, afin d’attirer des investissements supplémentaires, nécessaires pour créer des industries durables dans le domaine des énergies renouvelables en Tunisie.
  • Ces initiatives entendent conforter la transition de notre pays vers un modèle d’énergie mixte plus propre, et encourager les investissements destinés à atténuer la vulnérabilité de notre pays au changement climatique.

 

Notre organisation

  • Notre organisation s’occupe essentiellement du pilotage des projets industriels, des projets de développement durable et la promotion des projets environnementaux.
  • Notre équipe de travail est multidisciplinaire, elle englobe au sein de son effectif des gestionnaires, des économistes, des sociologues, des ingénieurs, des architectes et des chercheurs.
  • Nous formons une équipe en parfaite entente, collaboration et ou la circulation d’information est parfaite.
  • Notre personnel bénéficie de formations continues chacun dans son domaine.
  • Notre équipe de travail peut piloter des projets en MDP,  MOC changement climatique et énergies renouvelables (éoliennes, solaire, photovoltaïques et géothermiques) et ceci sur tout le continent africain.

 

  • Suite au suivi des différents créneaux et fonds de financements des projets de développement durable et de la promotion des métiers de l’Environnement, nous avons constaté que la Tunisie n’a pas su profiter des différentes sources de financement.
  • L’analyse de ce fait est que le concept et la structure administrative ont constitué un frein aussi bien à l’élaboration et conception des projets qu’a leur suivi.

 

Nos croyances:

D’après ce qui précède nous croyons que pour faire un vrai décollage de ces projets. L’accréditation d’un bureau de consulting constituera une solution idéale.

l’organisation

  • Président
  • Chef du secrétariat
  • Membres:
  • Un spécialiste du développement des politiques environnementale.
  • Un spécialiste développement durable.
  • Un spécialiste de la gestion des ressources naturelles.
  • Un spécialiste des normes et du contrôle.
  • Un spécialiste de l’économie.
  • Un spécialiste des finances.
  • Un spécialiste des forêts.
  • Un spécialiste de l’énergie.
  • Un spécialiste de l’industrie.
  • Un spécialiste de l’agriculture.
  • Un spécialiste de l’élevage.
  • Un spécialiste du commerce.

Les membres désignés par leur structure devront détenir les compétences requises pour évaluer les projets MDP.

 

Nos futurs centres:

Nous envisageons la création en plus de notre siège social de Tunis;  six centres :

Zone Nord Est

Zone Nord Ouest

Zone Centre Est

Zone Centre Ouest

Zone Sud Est

Zone Sud Ouest

Et ce pour rayonner sur toutes les régions de la Tunisie pour commencer.

 

Initiatives de projets

  • La stabilisation de concentration des gaz à effet de serre peut être atteinte à travers différents types de projets.
  • Initiatives d’élaboration ou de mise en œuvre dans trois secteurs principaux:
  • Energie
  • Utilisation et changement d’utilisation des terres.
  • Les déchets.

 

Secteur de l’Energie

  • C’est le premier grand secteur concerné partout dans le monde.
  • Soit de diminuer la consommation des énergies fossiles ( par exemple, avec l’usage de foyers ou de fours améliorés).
  • Soit de substituer la consommation d’énergie fossile par de l’énergie renouvelable.

C’est le cas de la validation énergétique de déchets  des unités industrielles de transformation du bois (biomasse ligneuse pour génération d’électricité ou cogénération) ainsi que de biomasse agricole.

 

Secteur de l’Energie

  • Parmi les projets d’actualités figurent en bonne place les projets liés à la production du biogaz à partir des latrines traditionnelles en zone rurale.
  • Il y a aussi la production de ‘bio-carburant’ ou ‘agri-carburant’ pour se substituer à la consommation de carburant fossile à partir de plantations de palmiers à huile ou de toute autres cultures susceptibles de fournir de l’huile végétale.
  • Ces projets donnent droit à des crédits carbone permanents. Ils sont généralement moins complexes à monter que les projets du type ‘plantation’.

Conclusion

  • Plusieurs initiatives sont en cours de réalisation dans le cadre de la mise en place des projets MDP plus spécialement dans le secteur de l’énergie.
  • Si l’aboutissement rapide de ces diverses initiatives est bien sur souhaitable en termes de contribution à la lutte contre les changements climatiques, il faut aussi noter que la vente des crédits carbone après vérification des réductions d’émissions pourrait ouvrir des perspectives en termes de moyens pour le CN-MDP qui ne dispose aujourd’hui d’aucune ressource propre.

Usine de recyclage de pneus

  • Le concept – Exemple d’usine

 

 

Valorisation du produit obtenu:

  • Piste sAire de jeux pour enfant.
  • Portives.
  • Pistes équestres.
  • Gazon artificiel.
  • Combustible pour les cimenteries.

 

Traitement des déchets ménagers et agricoles et extraction de gaz et d’électricité.

Centrale géothermique

 

Author : woesd

woesd

RELATED POSTS

Leave A Reply